Recettes traditionnelles

Déménagement de la brasserie Commons

Déménagement de la brasserie Commons

(Photo : Peut-être la nouvelle maison de The Commons Brewery au 2136 SE 8th Ave.)
Des rumeurs circulent depuis un certain temps, mais aujourd'hui, la nouvelle est sur le point de devenir vraie - la brasserie The Commons de l'intérieur du sud-est de Portland espère déménager dans un bâtiment plus grand dans le même quartier au 2136 SE 8th. Une demande de la Commission de contrôle des alcools de l'Oregon révèle la possibilité d'une nouvelle maison, bien que le propriétaire Mike Wright s'empresse de souligner que l'accord n'est pas définitif.
Cliquez ici pour lire le reste de cette publication!


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

À l'avenir, a déclaré Hickey, Meier's Creek travaillera sur ses recettes de bière et le concept de restaurant, et trouvera comment les placer sur le marché de plus en plus concurrentiel de la bière artisanale.

Meier's Creek produira certainement des « hazies », les IPA de style Nouvelle-Angleterre qui ont balayé le monde de la bière au cours des dernières années, a déclaré Hickey, ainsi que d'autres styles populaires.

"Je pense que nous aurons certainement une forte pilsner", a-t-il déclaré.

La brasserie, fabriquée et installée par Feldmeier Equipment à DeWitt, dans l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier's Creek Brewing prévoit également d'installer une petite brasserie "pilote" construite par Feldmeier - plus petite que l'énorme système de brassage de 60 barils déjà en place. (Un baril vaut 31 gallons.)

Cela permettra à la nouvelle brasserie de commencer à vendre de la bière à petite échelle, probablement principalement en dehors de la salle de dégustation, avant de tenter d'étendre la distribution à plus grande échelle, a déclaré Hickey.

L'un des problèmes auxquels Empire était confronté était la tâche difficile de se battre pour l'espace sur les camions des distributeurs, et sur les étagères des magasins et les robinets des bars. Empire avait essayé de distribuer à travers New York et certains États voisins.

La plupart des nouvelles brasseries artisanales qui s'ouvrent dans l'État sont suffisamment petites pour vendre principalement dans leurs salles de dégustation, parfois avec une autodistribution limitée.

Le système de brassage de 60 barils à Empire était si important qu'une distribution était nécessaire pour payer les factures. Une autre façon pour une si grande brasserie de gagner de l'argent est de brasser de la bière pour d'autres entreprises – appelée « brassage sous contrat ».

Meier's Creek explorera les comptes de brassage sous contrat, a déclaré Hickey.

Pour Feldmeier, la nouvelle acquisition leur fournit également une plate-forme pour présenter l'équipement de brassage qu'ils peuvent construire - à ce jour, c'est la seule salle de brassage complète que l'entreprise a construite.

L'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

L'Empire Farm Brewery, d'une valeur de 6 millions de dollars, a ouvert ses portes en grande pompe en 2016. C'était la plus grande brasserie agricole de la côte est.

Le propriétaire, David Katleski, exploitait également la brasserie Empire Brewing Co. sur Armory Square à Syracuse. Cette entreprise a fermé ses portes le 16 octobre, après qu'un différend sur le loyer en souffrance a poussé le propriétaire à l'expulser et à la verrouiller. Cette affaire n'était pas liée à la faillite du site de Cazenovia, a déclaré Katleski.

Bien qu'Empire Brewing Co. possède toujours la propriété intellectuelle, y compris les marques de commerce et les recettes, elle a cédé cet été une « sûreté » à son cabinet d'avocats, Harris Beach. Le cabinet d'avocats était également créancier de la faillite de Cazenovia.

Don Cazentre écrit pour NYup.com, syracuse.com et Le Post-Standard. Atteignez-le à [email protected], ou suivez-le sur NYup.com, sur Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

À l'avenir, a déclaré Hickey, Meier's Creek travaillera sur ses recettes de bière et le concept de restaurant, et trouvera comment les placer sur le marché de plus en plus concurrentiel de la bière artisanale.

Meier's Creek produira certainement des « hazies », les IPA de style Nouvelle-Angleterre qui ont balayé le monde de la bière au cours des dernières années, a déclaré Hickey, ainsi que d'autres styles populaires.

"Je pense que nous aurons certainement une forte pilsner", a-t-il déclaré.

La brasserie, fabriquée et installée par Feldmeier Equipment à DeWitt, dans l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier's Creek Brewing prévoit également d'installer une petite brasserie "pilote" construite par Feldmeier - plus petite que l'énorme système de brassage de 60 barils déjà en place. (Un baril vaut 31 gallons.)

Cela permettra à la nouvelle brasserie de commencer à vendre de la bière à petite échelle, probablement principalement en dehors de la salle de dégustation, avant de tenter d'étendre la distribution à plus grande échelle, a déclaré Hickey.

L'un des problèmes auxquels Empire était confronté était la tâche difficile de se battre pour l'espace sur les camions des distributeurs, et sur les étagères des magasins et les robinets des bars. Empire avait essayé de distribuer à travers New York et certains États voisins.

La plupart des nouvelles brasseries artisanales qui s'ouvrent dans l'État sont suffisamment petites pour vendre principalement dans leurs salles de dégustation, parfois avec une autodistribution limitée.

Le système de brassage de 60 barils à Empire était si important qu'une distribution était nécessaire pour payer les factures. Une autre façon pour une si grande brasserie de gagner de l'argent est de brasser de la bière pour d'autres entreprises – appelée « brassage sous contrat ».

Meier's Creek explorera les comptes de brassage sous contrat, a déclaré Hickey.

Pour Feldmeier, la nouvelle acquisition leur fournit également une plate-forme pour présenter l'équipement de brassage qu'ils peuvent construire - à ce jour, c'est la seule salle de brassage complète que l'entreprise a construite.

L'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

L'Empire Farm Brewery, d'une valeur de 6 millions de dollars, a ouvert ses portes en grande pompe en 2016. C'était la plus grande brasserie agricole de la côte est.

Le propriétaire, David Katleski, exploitait également la brasserie Empire Brewing Co. sur Armory Square à Syracuse. Cette entreprise a fermé ses portes le 16 octobre, après qu'un différend sur le loyer en souffrance a poussé le propriétaire à l'expulser et à la verrouiller. Cette affaire n'était pas liée à la faillite du site de Cazenovia, a déclaré Katleski.

Bien qu'Empire Brewing Co. possède toujours la propriété intellectuelle, y compris les marques de commerce et les recettes, elle a cédé cet été une « sûreté » à son cabinet d'avocats, Harris Beach. Le cabinet d'avocats était également créancier de la faillite de Cazenovia.

Don Cazentre écrit pour NYup.com, syracuse.com et Le Post-Standard. Atteignez-le à [email protected], ou suivez-le sur NYup.com, sur Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

À l'avenir, a déclaré Hickey, Meier's Creek travaillera sur ses recettes de bière et le concept de restaurant, et trouvera comment les placer sur le marché de plus en plus concurrentiel de la bière artisanale.

Meier's Creek produira certainement des « hazies », les IPA de style Nouvelle-Angleterre qui ont balayé le monde de la bière au cours des dernières années, a déclaré Hickey, ainsi que d'autres styles populaires.

"Je pense que nous aurons certainement une forte pilsner", a-t-il déclaré.

La brasserie, fabriquée et installée par Feldmeier Equipment à DeWitt, dans l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier's Creek Brewing prévoit également d'installer une petite brasserie "pilote" construite par Feldmeier - plus petite que l'énorme système de brassage de 60 barils déjà en place. (Un baril vaut 31 gallons.)

Cela permettra à la nouvelle brasserie de commencer à vendre de la bière à petite échelle, probablement principalement en dehors de la salle de dégustation, avant de tenter d'étendre la distribution à plus grande échelle, a déclaré Hickey.

L'un des problèmes auxquels Empire était confronté était la tâche difficile de se battre pour l'espace sur les camions des distributeurs, et sur les étagères des magasins et les robinets des bars. Empire avait essayé de distribuer à travers New York et certains États voisins.

La plupart des nouvelles brasseries artisanales qui s'ouvrent dans l'État sont suffisamment petites pour vendre principalement dans leurs salles de dégustation, parfois avec une autodistribution limitée.

Le système de brassage de 60 barils à Empire était si important qu'une distribution était nécessaire pour payer les factures. Une autre façon pour une si grande brasserie de gagner de l'argent est de brasser de la bière pour d'autres entreprises – appelée « brassage sous contrat ».

Meier's Creek explorera les comptes de brassage sous contrat, a déclaré Hickey.

Pour Feldmeier, la nouvelle acquisition leur fournit également une plate-forme pour présenter l'équipement de brassage qu'ils peuvent construire - à ce jour, c'est la seule salle de brassage complète que l'entreprise a construite.

L'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

L'Empire Farm Brewery, d'une valeur de 6 millions de dollars, a ouvert ses portes en grande pompe en 2016. C'était la plus grande brasserie agricole de la côte est.

Le propriétaire, David Katleski, exploitait également la brasserie Empire Brewing Co. sur Armory Square à Syracuse. Cette entreprise a fermé ses portes le 16 octobre, après qu'un différend sur le loyer en souffrance a poussé le propriétaire à l'expulser et à la verrouiller. Cette affaire n'était pas liée à la faillite du site de Cazenovia, a déclaré Katleski.

Bien qu'Empire Brewing Co. possède toujours la propriété intellectuelle, y compris les marques de commerce et les recettes, elle a cédé cet été une « sûreté » à son cabinet d'avocats, Harris Beach. Le cabinet d'avocats était également créancier de la faillite de Cazenovia.

Don Cazentre écrit pour NYup.com, syracuse.com et Le Post-Standard. Atteignez-le à [email protected], ou suivez-le sur NYup.com, sur Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

À l'avenir, a déclaré Hickey, Meier's Creek travaillera sur ses recettes de bière et le concept de restaurant, et trouvera comment les placer sur le marché de plus en plus concurrentiel de la bière artisanale.

Meier's Creek produira certainement des « hazies », les IPA de style Nouvelle-Angleterre qui ont balayé le monde de la bière au cours des dernières années, a déclaré Hickey, ainsi que d'autres styles populaires.

"Je pense que nous aurons certainement une forte pilsner", a-t-il déclaré.

La brasserie, fabriquée et installée par Feldmeier Equipment à DeWitt, dans l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier's Creek Brewing prévoit également d'installer une petite brasserie "pilote" construite par Feldmeier - plus petite que l'énorme système de brassage de 60 barils déjà en place. (Un baril vaut 31 gallons.)

Cela permettra à la nouvelle brasserie de commencer à vendre de la bière à petite échelle, probablement principalement en dehors de la salle de dégustation, avant de tenter d'étendre la distribution à plus grande échelle, a déclaré Hickey.

L'un des problèmes auxquels Empire était confronté était la tâche difficile de se battre pour l'espace sur les camions des distributeurs, et sur les étagères des magasins et les robinets des bars. Empire avait essayé de distribuer à travers New York et certains États voisins.

La plupart des nouvelles brasseries artisanales qui s'ouvrent dans l'État sont suffisamment petites pour vendre principalement dans leurs salles de dégustation, parfois avec une autodistribution limitée.

Le système de brassage de 60 barils à Empire était si important qu'une distribution était nécessaire pour payer les factures. Une autre façon pour une si grande brasserie de gagner de l'argent est de brasser de la bière pour d'autres entreprises – appelée « brassage sous contrat ».

Meier's Creek explorera les comptes de brassage sous contrat, a déclaré Hickey.

Pour Feldmeier, la nouvelle acquisition leur fournit également une plate-forme pour présenter l'équipement de brassage qu'ils peuvent construire - à ce jour, c'est la seule salle de brassage complète que l'entreprise a construite.

L'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

L'Empire Farm Brewery, d'une valeur de 6 millions de dollars, a ouvert ses portes en grande pompe en 2016. C'était la plus grande brasserie agricole de la côte est.

Le propriétaire, David Katleski, exploitait également la brasserie Empire Brewing Co. sur Armory Square à Syracuse. Cette entreprise a fermé ses portes le 16 octobre, après qu'un différend sur le loyer en souffrance a poussé le propriétaire à l'expulser et à la verrouiller. Cette affaire n'était pas liée à la faillite du site de Cazenovia, a déclaré Katleski.

Bien qu'Empire Brewing Co. possède toujours la propriété intellectuelle, y compris les marques de commerce et les recettes, elle a cédé cet été une « sûreté » à son cabinet d'avocats, Harris Beach. Le cabinet d'avocats était également créancier de la faillite de Cazenovia.

Don Cazentre écrit pour NYup.com, syracuse.com et Le Post-Standard. Atteignez-le à [email protected], ou suivez-le sur NYup.com, sur Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

À l'avenir, a déclaré Hickey, Meier's Creek travaillera sur ses recettes de bière et le concept de restaurant, et trouvera comment les placer sur le marché de plus en plus concurrentiel de la bière artisanale.

Meier's Creek produira certainement des « hazies », les IPA de style Nouvelle-Angleterre qui ont balayé le monde de la bière au cours des dernières années, a déclaré Hickey, ainsi que d'autres styles populaires.

"Je pense que nous aurons certainement une forte pilsner", a-t-il déclaré.

La brasserie, fabriquée et installée par Feldmeier Equipment à DeWitt, dans l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier's Creek Brewing prévoit également d'installer une petite brasserie "pilote" construite par Feldmeier - plus petite que l'énorme système de brassage de 60 barils déjà en place. (Un baril vaut 31 gallons.)

Cela permettra à la nouvelle brasserie de commencer à vendre de la bière à petite échelle, probablement principalement en dehors de la salle de dégustation, avant de tenter d'étendre la distribution à plus grande échelle, a déclaré Hickey.

L'un des problèmes auxquels Empire était confronté était la tâche difficile de se battre pour l'espace sur les camions des distributeurs, et sur les étagères des magasins et les robinets des bars. Empire avait essayé de distribuer à travers New York et certains États voisins.

La plupart des nouvelles brasseries artisanales qui s'ouvrent dans l'État sont suffisamment petites pour vendre principalement dans leurs salles de dégustation, parfois avec une autodistribution limitée.

Le système de brassage de 60 barils à Empire était si important qu'une distribution était nécessaire pour payer les factures. Une autre façon pour une si grande brasserie de gagner de l'argent est de brasser de la bière pour d'autres entreprises – appelée « brassage sous contrat ».

Meier's Creek explorera les comptes de brassage sous contrat, a déclaré Hickey.

Pour Feldmeier, la nouvelle acquisition leur fournit également une plate-forme pour présenter l'équipement de brassage qu'ils peuvent construire - à ce jour, c'est la seule salle de brassage complète que l'entreprise a construite.

L'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

L'Empire Farm Brewery, d'une valeur de 6 millions de dollars, a ouvert ses portes en grande pompe en 2016. C'était la plus grande brasserie agricole de la côte est.

Le propriétaire, David Katleski, exploitait également la brasserie Empire Brewing Co. sur Armory Square à Syracuse. Cette entreprise a fermé ses portes le 16 octobre, après qu'un différend sur le loyer en souffrance a poussé le propriétaire à l'expulser et à la verrouiller. Cette affaire n'était pas liée à la faillite du site de Cazenovia, a déclaré Katleski.

Bien qu'Empire Brewing Co. possède toujours la propriété intellectuelle, y compris les marques de commerce et les recettes, elle a cédé cet été une « sûreté » à son cabinet d'avocats, Harris Beach. Le cabinet d'avocats était également créancier de la faillite de Cazenovia.

Don Cazentre écrit pour NYup.com, syracuse.com et Le Post-Standard. Atteignez-le à [email protected], ou suivez-le sur NYup.com, sur Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Ils ont acheté l'ancienne brasserie Empire. Voici leur plan

L'ancienne brasserie Empire Farm, au 33 Rippleton Road (Route 13) à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

Ils ont la propriété, les bâtiments et l'équipement. Il y a une brasserie, un restaurant/bar/salle de dégustation et une ferme.

Et pourtant, les nouveaux propriétaires de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia repartent de zéro à bien des égards.

Meier's Creek Brewing Co., exploité par Feldmeier Equipment Co. de DeWitt, devrait ouvrir ses portes au printemps sur le site de la brasserie Empire en faillite et fermée, 33 Rippleton Road (Route 13). C'est juste au sud du site historique d'État de Lorenzo.

"Nous avons la possibilité de repartir à neuf, avec de nouvelles bières, un nouveau menu et tout", a déclaré Nate Hickey, directeur général de Meier's Creek. "Ce que vous verrez, c'est une entreprise totalement nouvelle, une nouvelle brasserie, que nous pensons être une destination."

Feldmeier a acheté les actifs physiques de l'Empire Brewery pour 3,4 millions de dollars lors d'une vente aux enchères de faillite le mois dernier. Empire, qui a déclaré faillite face à 10 millions de dollars de dettes en août, a fermé définitivement ses portes dimanche.

Feldmeier Equipment a construit et installé le système de brassage lors de l'ouverture de la brasserie Cazenovia en 2016, et avait été l'un des créanciers de la faillite. On lui devait encore près de 300 000 $ pour son travail.

Mais l'achat de Feldmeier n'incluait pas le nom d'Empire, les marques de commerce (telles que les noms de bière), les logos ou même les recettes de bière. (Ceux-ci appartiennent toujours à Empire Brewing Co., une société sœur qui exploitait la brasserie Empire maintenant fermée sur Armory Square à Syracuse.)

Feldmeier a donc essentiellement acheté le cadre autour duquel démarrer une nouvelle brasserie.

L'avocat Doug Gorman, à gauche, et le directeur général Nate Hickey à l'intérieur de l'ancienne brasserie Empire Farm à Cazenovia. Il rouvrira sous le nom de Meier's Creek Brewing au printemps.

"La propriété et l'équipement faisaient partie de la vente", a déclaré Doug Gorman, conseiller juridique de Feldmeier. "Mais nous n'avons pas eu la possibilité d'acheter les (marques déposées, etc.) car ils ne faisaient pas partie de la faillite."

La brasserie âgée de trois ans fonctionnait « comme d'habitude » depuis que la vente des actifs a été approuvée par le tribunal américain des faillites d'Utica le 24 octobre. La transaction a été officiellement clôturée mardi.

À ce stade, a déclaré Gorman, Empire Brewery a cessé d'exister. Environ 100 personnes ont perdu leur emploi, bien que Meier's Creek en ait réembauché environ cinq, dont certains membres de l'équipe de brassage.

Meier' Creek prévoit d'embaucher du nouveau personnel au cours des prochains mois alors qu'il travaille à la création d'une nouvelle marque de bière. Pour le moment, le personnel limité effectue un peu d'entretien et « reboutonne » quelques problèmes, a déclaré Gorman. La société demande également de nouvelles licences et permis d'État et fédéraux, ce qui prendra du temps.

Going forward, Hickey said, Meier’s Creek will be working on its beer recipes and the restaurant concept, and will be figuring out how to place them in the increasingly competitive craft beer market.

Meier’s Creek will certainly produce “hazies,” the New England-style IPAs that have swept the beer world in the past few years, Hickey said, along with other popular styles.

“I think we’ll definitely have a strong pilsner," he said.

The brewhouse, manufactured and installed by Feldmeier Equipment in DeWitt, at the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier’s Creek Brewing also plans to install a small Feldmeier-built “pilot” brewhouse -- smaller than the massive 60-barrel brewing system already in place. (A barrel is 31 gallons.)

That will allow the new brewery to start beer sales on a small scale, probably primarily out of the tasting room, before attempting to scale up into distribution on a wider scale, Hickey said.

One of the issues Empire faced was the tough business of fighting for space on distributor’s trucks, and on store shelves and bar taps. Empire had been trying to distribute throughout New York and some neighboring states.

Many of the new craft breweries opening around the state are small enough that they sell primarily at the their tasting rooms, sometimes with limited self-distribution.

The 60-barrel brewing system at Empire was so large that distribution was necessary to pay the bills. Another way for such a large brewery to earn income is to brew beer for other companies -- called “contract brewing.”

Meier’s Creek will explore contract brewing accounts, Hickey said.

For Feldmeier, the new acquisition also provides them a platform to showcase the brewing equipment they can build -- to date it’s the only full brewhouse the company has built.

The former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

The $6 million Empire Farm Brewery opened to much fanfare in 2016. It was the largest farm-based brewery on the East Coast.

Owner David Katleski also operated the Empire Brewing Co. brewpub in Syracuse’s Armory Square. That business closed Oct. 16, after a dispute over back rent caused the landlord to evict it and lock it out. That case was unrelated to the bankruptcy at the Cazenovia location, Katleski has said.

While Empire Brewing Co. still owns the intellectual property, including trademarks and recipes, this summer it assigned a “security interest” in them to its law firm, Harris Beach. The law firm was also a creditor in the Cazenovia bankruptcy.

Don Cazentre writes for NYup.com, syracuse.com and The Post-Standard. Reach him at [email protected], or follow him at NYup.com, on Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


They bought the former Empire Brewery. Here’s their plan

The former Empire Farm Brewery, at 33 Rippleton Road (Route 13) in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

They have the property, the buildings and the equipment. There’s a brewery, a restaurant/bar/tasting room and a farm.

And yet the new owners of the former Empire Farm Brewery in Cazenovia are in many ways starting from scratch.

Meier’s Creek Brewing Co., operated by Feldmeier Equipment Co. of DeWitt, is expected to open in the spring on the site of the bankrupt and closed Empire brewery, 33 Rippleton Road (Route 13). That’s just south of the Lorenzo State Historic Site.

“We have the opportunity to start fresh, with new beers, a new menu and everything,” said Nate Hickey, Meier’s Creek’s general manager. “What you’ll see is a totally new business, a new brewery, that we think will be a destination.”

Feldmeier bought the Empire Brewery’s physical assets for $3.4 million at a bankruptcy auction last month. Empire, which declared bankruptcy in the face of $10 million in debts in August, closed for good on Sunday.

Feldmeier Equipment built and installed the brewing system when the Cazenovia brewery opened in 2016, and had been one of the bankruptcy creditors. It was still owed almost $300,000 for its work.

But Feldmeier’s purchase did not include Empire’s name, trademarks (such as beer names), logos or even beer recipes. (Those still belong to Empire Brewing Co., a sister company that operated the now-closed Empire brewpub in Syracuse’s Armory Square.)

So Feldmeier essentially bought the framework around which to start a new brewery.

Lawyer Doug Gorman, left, and general manager Nate Hickey inside the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

“The property and equipment were part of the sale,” said Doug Gorman, Feldmeier’s corporate counsel. "But we had no opportunity to buy the (trademarks etc.) because they were not part of the bankruptcy."

The three-year-old brewery had operated “as usual” since the assets sale was approved in U.S. Bankruptcy Court in Utica on Oct. 24. The transaction officially closed on Tuesday.

At that point, Gorman said, Empire Brewery ceased to exist. About 100 people lost their jobs, although Meier’s Creek has rehired about five, including some members of the brewing team.

Meier’ Creek plans to hire new staff over the next few months as it works to build a new beer brand. For the moment, the limited staff is doing some maintenance and “buttoning up” a few issues, Gorman said. The company is also applying for new state and federal licenses and permits, which will take time to complete.

Going forward, Hickey said, Meier’s Creek will be working on its beer recipes and the restaurant concept, and will be figuring out how to place them in the increasingly competitive craft beer market.

Meier’s Creek will certainly produce “hazies,” the New England-style IPAs that have swept the beer world in the past few years, Hickey said, along with other popular styles.

“I think we’ll definitely have a strong pilsner," he said.

The brewhouse, manufactured and installed by Feldmeier Equipment in DeWitt, at the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier’s Creek Brewing also plans to install a small Feldmeier-built “pilot” brewhouse -- smaller than the massive 60-barrel brewing system already in place. (A barrel is 31 gallons.)

That will allow the new brewery to start beer sales on a small scale, probably primarily out of the tasting room, before attempting to scale up into distribution on a wider scale, Hickey said.

One of the issues Empire faced was the tough business of fighting for space on distributor’s trucks, and on store shelves and bar taps. Empire had been trying to distribute throughout New York and some neighboring states.

Many of the new craft breweries opening around the state are small enough that they sell primarily at the their tasting rooms, sometimes with limited self-distribution.

The 60-barrel brewing system at Empire was so large that distribution was necessary to pay the bills. Another way for such a large brewery to earn income is to brew beer for other companies -- called “contract brewing.”

Meier’s Creek will explore contract brewing accounts, Hickey said.

For Feldmeier, the new acquisition also provides them a platform to showcase the brewing equipment they can build -- to date it’s the only full brewhouse the company has built.

The former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

The $6 million Empire Farm Brewery opened to much fanfare in 2016. It was the largest farm-based brewery on the East Coast.

Owner David Katleski also operated the Empire Brewing Co. brewpub in Syracuse’s Armory Square. That business closed Oct. 16, after a dispute over back rent caused the landlord to evict it and lock it out. That case was unrelated to the bankruptcy at the Cazenovia location, Katleski has said.

While Empire Brewing Co. still owns the intellectual property, including trademarks and recipes, this summer it assigned a “security interest” in them to its law firm, Harris Beach. The law firm was also a creditor in the Cazenovia bankruptcy.

Don Cazentre writes for NYup.com, syracuse.com and The Post-Standard. Reach him at [email protected], or follow him at NYup.com, on Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


They bought the former Empire Brewery. Here’s their plan

The former Empire Farm Brewery, at 33 Rippleton Road (Route 13) in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

They have the property, the buildings and the equipment. There’s a brewery, a restaurant/bar/tasting room and a farm.

And yet the new owners of the former Empire Farm Brewery in Cazenovia are in many ways starting from scratch.

Meier’s Creek Brewing Co., operated by Feldmeier Equipment Co. of DeWitt, is expected to open in the spring on the site of the bankrupt and closed Empire brewery, 33 Rippleton Road (Route 13). That’s just south of the Lorenzo State Historic Site.

“We have the opportunity to start fresh, with new beers, a new menu and everything,” said Nate Hickey, Meier’s Creek’s general manager. “What you’ll see is a totally new business, a new brewery, that we think will be a destination.”

Feldmeier bought the Empire Brewery’s physical assets for $3.4 million at a bankruptcy auction last month. Empire, which declared bankruptcy in the face of $10 million in debts in August, closed for good on Sunday.

Feldmeier Equipment built and installed the brewing system when the Cazenovia brewery opened in 2016, and had been one of the bankruptcy creditors. It was still owed almost $300,000 for its work.

But Feldmeier’s purchase did not include Empire’s name, trademarks (such as beer names), logos or even beer recipes. (Those still belong to Empire Brewing Co., a sister company that operated the now-closed Empire brewpub in Syracuse’s Armory Square.)

So Feldmeier essentially bought the framework around which to start a new brewery.

Lawyer Doug Gorman, left, and general manager Nate Hickey inside the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

“The property and equipment were part of the sale,” said Doug Gorman, Feldmeier’s corporate counsel. "But we had no opportunity to buy the (trademarks etc.) because they were not part of the bankruptcy."

The three-year-old brewery had operated “as usual” since the assets sale was approved in U.S. Bankruptcy Court in Utica on Oct. 24. The transaction officially closed on Tuesday.

At that point, Gorman said, Empire Brewery ceased to exist. About 100 people lost their jobs, although Meier’s Creek has rehired about five, including some members of the brewing team.

Meier’ Creek plans to hire new staff over the next few months as it works to build a new beer brand. For the moment, the limited staff is doing some maintenance and “buttoning up” a few issues, Gorman said. The company is also applying for new state and federal licenses and permits, which will take time to complete.

Going forward, Hickey said, Meier’s Creek will be working on its beer recipes and the restaurant concept, and will be figuring out how to place them in the increasingly competitive craft beer market.

Meier’s Creek will certainly produce “hazies,” the New England-style IPAs that have swept the beer world in the past few years, Hickey said, along with other popular styles.

“I think we’ll definitely have a strong pilsner," he said.

The brewhouse, manufactured and installed by Feldmeier Equipment in DeWitt, at the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier’s Creek Brewing also plans to install a small Feldmeier-built “pilot” brewhouse -- smaller than the massive 60-barrel brewing system already in place. (A barrel is 31 gallons.)

That will allow the new brewery to start beer sales on a small scale, probably primarily out of the tasting room, before attempting to scale up into distribution on a wider scale, Hickey said.

One of the issues Empire faced was the tough business of fighting for space on distributor’s trucks, and on store shelves and bar taps. Empire had been trying to distribute throughout New York and some neighboring states.

Many of the new craft breweries opening around the state are small enough that they sell primarily at the their tasting rooms, sometimes with limited self-distribution.

The 60-barrel brewing system at Empire was so large that distribution was necessary to pay the bills. Another way for such a large brewery to earn income is to brew beer for other companies -- called “contract brewing.”

Meier’s Creek will explore contract brewing accounts, Hickey said.

For Feldmeier, the new acquisition also provides them a platform to showcase the brewing equipment they can build -- to date it’s the only full brewhouse the company has built.

The former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

The $6 million Empire Farm Brewery opened to much fanfare in 2016. It was the largest farm-based brewery on the East Coast.

Owner David Katleski also operated the Empire Brewing Co. brewpub in Syracuse’s Armory Square. That business closed Oct. 16, after a dispute over back rent caused the landlord to evict it and lock it out. That case was unrelated to the bankruptcy at the Cazenovia location, Katleski has said.

While Empire Brewing Co. still owns the intellectual property, including trademarks and recipes, this summer it assigned a “security interest” in them to its law firm, Harris Beach. The law firm was also a creditor in the Cazenovia bankruptcy.

Don Cazentre writes for NYup.com, syracuse.com and The Post-Standard. Reach him at [email protected], or follow him at NYup.com, on Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


They bought the former Empire Brewery. Here’s their plan

The former Empire Farm Brewery, at 33 Rippleton Road (Route 13) in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

They have the property, the buildings and the equipment. There’s a brewery, a restaurant/bar/tasting room and a farm.

And yet the new owners of the former Empire Farm Brewery in Cazenovia are in many ways starting from scratch.

Meier’s Creek Brewing Co., operated by Feldmeier Equipment Co. of DeWitt, is expected to open in the spring on the site of the bankrupt and closed Empire brewery, 33 Rippleton Road (Route 13). That’s just south of the Lorenzo State Historic Site.

“We have the opportunity to start fresh, with new beers, a new menu and everything,” said Nate Hickey, Meier’s Creek’s general manager. “What you’ll see is a totally new business, a new brewery, that we think will be a destination.”

Feldmeier bought the Empire Brewery’s physical assets for $3.4 million at a bankruptcy auction last month. Empire, which declared bankruptcy in the face of $10 million in debts in August, closed for good on Sunday.

Feldmeier Equipment built and installed the brewing system when the Cazenovia brewery opened in 2016, and had been one of the bankruptcy creditors. It was still owed almost $300,000 for its work.

But Feldmeier’s purchase did not include Empire’s name, trademarks (such as beer names), logos or even beer recipes. (Those still belong to Empire Brewing Co., a sister company that operated the now-closed Empire brewpub in Syracuse’s Armory Square.)

So Feldmeier essentially bought the framework around which to start a new brewery.

Lawyer Doug Gorman, left, and general manager Nate Hickey inside the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

“The property and equipment were part of the sale,” said Doug Gorman, Feldmeier’s corporate counsel. "But we had no opportunity to buy the (trademarks etc.) because they were not part of the bankruptcy."

The three-year-old brewery had operated “as usual” since the assets sale was approved in U.S. Bankruptcy Court in Utica on Oct. 24. The transaction officially closed on Tuesday.

At that point, Gorman said, Empire Brewery ceased to exist. About 100 people lost their jobs, although Meier’s Creek has rehired about five, including some members of the brewing team.

Meier’ Creek plans to hire new staff over the next few months as it works to build a new beer brand. For the moment, the limited staff is doing some maintenance and “buttoning up” a few issues, Gorman said. The company is also applying for new state and federal licenses and permits, which will take time to complete.

Going forward, Hickey said, Meier’s Creek will be working on its beer recipes and the restaurant concept, and will be figuring out how to place them in the increasingly competitive craft beer market.

Meier’s Creek will certainly produce “hazies,” the New England-style IPAs that have swept the beer world in the past few years, Hickey said, along with other popular styles.

“I think we’ll definitely have a strong pilsner," he said.

The brewhouse, manufactured and installed by Feldmeier Equipment in DeWitt, at the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier’s Creek Brewing also plans to install a small Feldmeier-built “pilot” brewhouse -- smaller than the massive 60-barrel brewing system already in place. (A barrel is 31 gallons.)

That will allow the new brewery to start beer sales on a small scale, probably primarily out of the tasting room, before attempting to scale up into distribution on a wider scale, Hickey said.

One of the issues Empire faced was the tough business of fighting for space on distributor’s trucks, and on store shelves and bar taps. Empire had been trying to distribute throughout New York and some neighboring states.

Many of the new craft breweries opening around the state are small enough that they sell primarily at the their tasting rooms, sometimes with limited self-distribution.

The 60-barrel brewing system at Empire was so large that distribution was necessary to pay the bills. Another way for such a large brewery to earn income is to brew beer for other companies -- called “contract brewing.”

Meier’s Creek will explore contract brewing accounts, Hickey said.

For Feldmeier, the new acquisition also provides them a platform to showcase the brewing equipment they can build -- to date it’s the only full brewhouse the company has built.

The former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

The $6 million Empire Farm Brewery opened to much fanfare in 2016. It was the largest farm-based brewery on the East Coast.

Owner David Katleski also operated the Empire Brewing Co. brewpub in Syracuse’s Armory Square. That business closed Oct. 16, after a dispute over back rent caused the landlord to evict it and lock it out. That case was unrelated to the bankruptcy at the Cazenovia location, Katleski has said.

While Empire Brewing Co. still owns the intellectual property, including trademarks and recipes, this summer it assigned a “security interest” in them to its law firm, Harris Beach. The law firm was also a creditor in the Cazenovia bankruptcy.

Don Cazentre writes for NYup.com, syracuse.com and The Post-Standard. Reach him at [email protected], or follow him at NYup.com, on Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


They bought the former Empire Brewery. Here’s their plan

The former Empire Farm Brewery, at 33 Rippleton Road (Route 13) in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

They have the property, the buildings and the equipment. There’s a brewery, a restaurant/bar/tasting room and a farm.

And yet the new owners of the former Empire Farm Brewery in Cazenovia are in many ways starting from scratch.

Meier’s Creek Brewing Co., operated by Feldmeier Equipment Co. of DeWitt, is expected to open in the spring on the site of the bankrupt and closed Empire brewery, 33 Rippleton Road (Route 13). That’s just south of the Lorenzo State Historic Site.

“We have the opportunity to start fresh, with new beers, a new menu and everything,” said Nate Hickey, Meier’s Creek’s general manager. “What you’ll see is a totally new business, a new brewery, that we think will be a destination.”

Feldmeier bought the Empire Brewery’s physical assets for $3.4 million at a bankruptcy auction last month. Empire, which declared bankruptcy in the face of $10 million in debts in August, closed for good on Sunday.

Feldmeier Equipment built and installed the brewing system when the Cazenovia brewery opened in 2016, and had been one of the bankruptcy creditors. It was still owed almost $300,000 for its work.

But Feldmeier’s purchase did not include Empire’s name, trademarks (such as beer names), logos or even beer recipes. (Those still belong to Empire Brewing Co., a sister company that operated the now-closed Empire brewpub in Syracuse’s Armory Square.)

So Feldmeier essentially bought the framework around which to start a new brewery.

Lawyer Doug Gorman, left, and general manager Nate Hickey inside the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

“The property and equipment were part of the sale,” said Doug Gorman, Feldmeier’s corporate counsel. "But we had no opportunity to buy the (trademarks etc.) because they were not part of the bankruptcy."

The three-year-old brewery had operated “as usual” since the assets sale was approved in U.S. Bankruptcy Court in Utica on Oct. 24. The transaction officially closed on Tuesday.

At that point, Gorman said, Empire Brewery ceased to exist. About 100 people lost their jobs, although Meier’s Creek has rehired about five, including some members of the brewing team.

Meier’ Creek plans to hire new staff over the next few months as it works to build a new beer brand. For the moment, the limited staff is doing some maintenance and “buttoning up” a few issues, Gorman said. The company is also applying for new state and federal licenses and permits, which will take time to complete.

Going forward, Hickey said, Meier’s Creek will be working on its beer recipes and the restaurant concept, and will be figuring out how to place them in the increasingly competitive craft beer market.

Meier’s Creek will certainly produce “hazies,” the New England-style IPAs that have swept the beer world in the past few years, Hickey said, along with other popular styles.

“I think we’ll definitely have a strong pilsner," he said.

The brewhouse, manufactured and installed by Feldmeier Equipment in DeWitt, at the former Empire Farm Brewery in Cazenovia. David Lassman | [email protected]

Meier’s Creek Brewing also plans to install a small Feldmeier-built “pilot” brewhouse -- smaller than the massive 60-barrel brewing system already in place. (A barrel is 31 gallons.)

That will allow the new brewery to start beer sales on a small scale, probably primarily out of the tasting room, before attempting to scale up into distribution on a wider scale, Hickey said.

One of the issues Empire faced was the tough business of fighting for space on distributor’s trucks, and on store shelves and bar taps. Empire had been trying to distribute throughout New York and some neighboring states.

Many of the new craft breweries opening around the state are small enough that they sell primarily at the their tasting rooms, sometimes with limited self-distribution.

The 60-barrel brewing system at Empire was so large that distribution was necessary to pay the bills. Another way for such a large brewery to earn income is to brew beer for other companies -- called “contract brewing.”

Meier’s Creek will explore contract brewing accounts, Hickey said.

For Feldmeier, the new acquisition also provides them a platform to showcase the brewing equipment they can build -- to date it’s the only full brewhouse the company has built.

The former Empire Farm Brewery in Cazenovia. It will reopen as Meier's Creek Brewing in the spring.

The $6 million Empire Farm Brewery opened to much fanfare in 2016. It was the largest farm-based brewery on the East Coast.

Owner David Katleski also operated the Empire Brewing Co. brewpub in Syracuse’s Armory Square. That business closed Oct. 16, after a dispute over back rent caused the landlord to evict it and lock it out. That case was unrelated to the bankruptcy at the Cazenovia location, Katleski has said.

While Empire Brewing Co. still owns the intellectual property, including trademarks and recipes, this summer it assigned a “security interest” in them to its law firm, Harris Beach. The law firm was also a creditor in the Cazenovia bankruptcy.

Don Cazentre writes for NYup.com, syracuse.com and The Post-Standard. Reach him at [email protected], or follow him at NYup.com, on Twitter ou alors Facebook.

Note aux lecteurs : si vous achetez quelque chose via l'un de nos liens d'affiliation, nous pouvons gagner une commission.


Voir la vidéo: Grieg Brasserie, MS Stavangerfjord (Décembre 2021).